Lost Ark Beta 2

juillet 20th, 2017 Posted by Lost Ark 0 thoughts on “Lost Ark Beta 2”

C’est les vacances et les bêta se suivent mais ne se ressemble pas spécialement. Dans les semaines à venir, le studio smilegate à l’origine de ce mmo hack’n’slash va proposé au public coréen une nouvelle bêta. Ne parlant ni ne lisant le coréen, voici ce qui nous en est rapporté par Jeuxonline :

En prévision de sa seconde phase de bêta, Lost Ark esquisse le contenu inédits des tests à venir : plusieurs nouvelles régions pourront être explorées dans le MMO, ayant toutes une histoire et des mystères bien gardés à percer.

On le notait récemment, Lost Ark doit faire prochainement l’objet d’une deuxième phase de bêta-test en Corée du Sud et en attendant l’ouverture des serveurs de jeu, le studio SmileGate esquisse le contenu inédit que les testeurs coréens pourront y découvrir. Et outre les traditionnels rééquilibrages et ajustements, cette nouvelle phase de bêta sera notamment l’occasion de s’aventurer dans de nouvelles contrées.

La contrée magique d’Handel

Une bêta 2 sous le signe de la magie pour Lost ArkLa plus significative est sans doute « Handel » (traduction libre depuis le coréen), un « territoire mystique baigné de magie » dont sont originaires l’Invocateur et l’Arcana (deux des nouvelles classes jouables de la bêta 2 de Lost Ark), mais aussi le Barde (une spécialisation déjà disponible lors de la première phase de tests du MMO). La région est réputée pour être calme et paisible, et on dit que sa population est résolument pacifiste (du moins de prime abord). On y trouve par ailleurs des ressources rares, notamment des herbes et des fleurs, introuvables ailleurs dans l’univers de jeu. On murmure cependant que la contrée abrite de nombreux lieux cachés, à découvrir pour en percer les mystères…

Le Royaume de Lutheran

LutheranLes testeurs pourront également explorer le Royaume de Lutheran. Là encore, un certain mystère plane sur les lieux : le royaume est associé à un ancien héros, Luther, réputé pour ses faits d’armes durant la Guerre sans fin, avant qu’il n’initie un long règne paisible de cinq siècles. Encore aujourd’hui, le château de Lutheran trône majestueusement au coeur des contrées occidentales du royaume et dans une nature préservée, on trouve aussi d’anciennes ruines antiques. Forte de la renommée de ses héros, la contrée est considérée comme un havre pour les combattants animés par un idéal de pureté chevaleresque… Mais depuis peu, des phénomènes étranges y surviennent et on raconte aujourd’hui que des malédictions et des créatures démoniaques hantent certains anciens hauts lieux du royaume.

L’île de Totoike

TotoikeL’île de Totoike est l’objet de nombreuses légendes. On raconte notamment qu’un géant de pierre, le dernier de son espèce après la Grande guerre, est à l’origine de toutes choses sur l’île. Après y avoir créé des créatures étranges et des plantes fabuleuses (qui, encore aujourd’hui, peuplent l’île), le géant aurait décidé de faire un somme et son sommeil se poursuit encore aujourd’hui — il est devenu l’île de Totoike. L’île est un lieu plutôt préservé, gardé par les nains Moko et les créatures de pierres, qu’on dit peu enclines à accueillir les étrangers…

 

La cité stérile d’Arthetine

ArthetineDans le cadre de la première phase de bêta, au cours du prologue du gunner, les joueurs avaient pu apercevoir la vaste cité d’Arthetine : ses habitants y ont toujours été férus de technologies, valorisant le progrès et le développement, mais se montrant peu intéressés par leur environnement — si bien que la région est aujourd’hui désertique et quasi stérile. Les scientifiques d’Arthetine travaillent maintenant activement à y remédier afin d’augmenter leurs chances de survie dans cet environnement hostile. Pour l’instant, leurs efforts sont vains et, pire encore, des expériences ratées les ont fait muter (on dit que les habitants d’Arthetine, les Kenans, ont maintenant le sang bleu et non plus rouge… et pour certains, leur mutation réserve d’autres surprises).

La contrée glacée de Shushire

ShushireNul ne s’aventure volontairement dans la contrée glacée de Shushire : un froid sibérien y règne toute l’année, si bien qu’aucune économie n’y est réellement viable — si ce n’est l’esclavage. On dit que la population locale y est si pauvre qu’elle en est réduite à se vendre elle-même aux marchands d’esclaves pour devenir une main d’oeuvre bon marché dans les tréfonds de la cité (mais pour quelles activités ?), où rares sont ceux à y survivre ou alors atrocement déformés.

 

 

 

World bosses

ChuoÉvidemment, toutes ces contrées abritent leurs lots de mystères et de dangers — incluant de nouveaux bosses mondiaux. On se souvient que la première phase de bêta intégrait un premier boss de raid (Berutooth). La bêta 2 en intègre donc de nouveaux, notamment Regyoros, un boss particulièrement puissant, rapide et agile, qui existe en deux versions : l’une maîtrisant une magie de ténèbres, l’autre une magie de glace.
Lost Ark intègre par ailleurs une nouvelle variété de boss, Chuo — inspiré des « chiens fu » chinois, ces créatures magiques qui devaient garder les demeures chinoises contre les démons et les esprits maléfiques. Dans le MMO, cette créature magique ancienne et colossale, dotée de la puissance des esprits et animée par un idéal de paix et de justice, avait pour mission de protéger les grandes forêts et d’éviter les catastrophes. Las, dans sa lutte contre le mal, Chuo a subit des attaques magiques qui le rongent et la créature attend depuis la venue de celui qui trouvera le moyen de le libérer de sa malédiction, afin qu’il puisse reprendre son rôle. Le développeur n’en dit pas plus, mais on imagine que les joueurs pourraient contribuer à cette libération, reste à déterminer comment et dans le cadre de quel type de raid.

source : http://www.jeuxonline.info/actualite/52969/beta-2-signe-magie-lost-ark

No comments yet. You should be kind and add one!

Leave a Reply