Que dit Mathias Karlson à propos de Division 2

juillet 15th, 2018 Posted by Actualités, Division 2 0 thoughts on “Que dit Mathias Karlson à propos de Division 2”

Dans une interview largement reprise par différent site de gaming s’intéressant à Tom Clancy’s the Division 2, Mathias Karlson a largement parlé avec enthousiasme de ce nouvel opus du jeu.

En voici une traduction sommaire : (source : https://www.ausgamers.com/features/read/3597459)

AusGamers a eu l’occasion non seulement de se familiariser avec The Division 2, mais aussi d’interroger le directeur du jeu, Mathias Karlson, sur ce qu’ils ont appris du premier jeu pour The Division 2, ainsi que dans la manière de récompenser en temps réel, les joueurs essayant de sauver ce monde, post-épidémie …

C’est à postériori et avec du recul, que le studio a compris qu’il avait une perle de jeu en sa possession et que ce recul avec toutes les louanges comme les critiques pour le jeu, ce n’était pas rien. C’est une manière de dire que Tom Clancy’s the Division ayant un but ambitieux n’a pas été en mesure de réaliser ces objectifs. Il a fallu dans un premier temps : équilibrer le jeu, son contenu de fin de partie n’étant même pas à la hauteur d’une fin de  jeu. Dans les premiers moments du jeu, les objectifs annoncés : action-shooter; RPG; action-RPG co-op ne semblaient pas se mettre en place. Tout ce préambule pour dire que Massive et Ubisoft n’ont pas cessé d’écouter la majorité des joueurs pour faire rebondir The Division et trouver ces marques.

Il faut souligner que durant l’évolution du jeu, l’expérimentation tant des développeurs que des joueurs, a contribuer à définir la conception et les objectifs pour The Division 2. C’est une sorte de procès par le feu, d’une renaissance du phoenix (voir même de Lazare, tant que nous y sommes).

“Je pense que ça a été … c’est un plaisir fantastique; une expérience d’apprentissage fantastique “, s’enthousiasme Mathias Karlson, le directeur du jeu Division 2. “Lancement de la Division 1, tout en le gardant en vie; alors que … celui-ci [la Division 2] était [en cours de développement depuis plus de deux ans], donc il y a eu beaucoup d’enseignements à tirer de the division 1. Donc, nous nous sommes concentrés pour nous assurer qu’il y a assez de contenu pour tous les types de joueurs : du solo jusqu’aux groupes ainsi que le temps en jeu.

La Division 2 se trouve dans une position unique dans le paysage des jeux, en ce sens que nous sommes essentiellement en train de vivre dans un état de délabrement , ou du moins au début d’une retombée nationale. En d’autres termes, la Division 2 n’est pas post-apocalyptique, elle est essentiellement contemporaine-apocalyptique – le monde n’est pas encore complètement tombé, et nous jouons à travers le deuxième acte avant cette dernière étape qui, dans le grand schéma de les choses, pourraient voir l’histoire finir sur une note plus d’espoir que sur celui du désespoir. D’autres jeux ont tendance à commencer dans le post-apocalyptique, mais The Division 2 veut explorer la catastrophe telle qu’elle se passe et se joue, ce qui est un concept ambitieux étant donné la nature persistante du jeu en ligne. Comme, comment montrez-vous le changement dynamique et systémique d’une manière ou d’une autre basé sur l’action du joueur dans le monde? Celle-ci peut-elle être vraiment réfléchie?

“Je pense que les deux choses que je veux vraiment souligner sur ce que nous faisons dans la Division 2, parce que nous avons fait tellement de choses, tant d’améliorations par rapport au premier jeu, mais bien sûr aussi d’ajouter de nouvelles choses.” explique Mathias Karlson. “Donc, le monde ouvert est très important pour nous. Et dans la Division 2, nous le rendons beaucoup plus vivant. Il exécute des simulations dynamiques non seulement des factions ennemies mais aussi des civils dans la ville. En dehors de l’action sur les besoins et les objectifs qui génère non seulement le mouvement dans la vie autour de vous mais aussi des activités dans l’espace pour que vous vous engagiez. Donc, pour moi, en tant que joueur jouant à travers le jeu, c’est super excitant – ce qui va se passer dans le prochain virage, vous savez, parce que ça change tout le temps.

“Et puis, comme vous l’avez vu dans la présentation, nous avons dit que l’évolution entre le début et la fin du jeu vont être excellent”, poursuit-il. “Donc nous voulons nous assurer que ce monde dont j’ai parlé; change et évolue. Plus vous jouez à la Division 2 de nombreuses manières, plus il y a de choses à faire. Parce que vous vous construisez avec toutes les activités dans le monde. Donc, le monde va réagir et changer. Nous vous réservons une petite surprise. “

Les détails de conception du jeu indiquent également où Ubisoft veut que le jeu se déroule. Il se déroule principalement à Washington DC, le pays subit une vague de chaleur, la nature a commencé à reprendre la ville et l’espace dans lequel nous jouons, est effectivement sans loi. Cependant, les PNJ joueront un plus grand rôle et vous, en tant que joueur, aurez pour tâche de les aider, en particulier en ce qui concerne la restauration de l’infrastructure, qui se penche sur ce concept de jeu de troisième acte plein d’ espoir . Bien que ce ne soit pas confirmé. Mais nous sommes heureux de l’impliquer en fonction de notre temps avec le jeu, et de nos discussions avec Ubisoft sur la direction globale de la Division 2.

“Je pense qu’une fin de jeu, pour nous, est un mélange d’expérience de nouvelles choses pour la première fois, et de l’expérience de choses que vous avez vécues auparavant, mais d’une manière nouvelle”, poursuit-il avec un enthousiasme égal. “Il ne s’agit donc pas seulement de re-jouer, il s’agit de re-jouer autrement, surtout dans les zones où nous jouons à nouveau. Et aussi ce que les spécialisations nous donnent – ce n’est pas seulement ce contenu supplémentaire qui se trouve en plus, ou parce que nous ajoutons à ce que nous appelons la boîte à outils. Compétences, tous les mods de compétences, vos armes … c’est le cœur du jeu. C’est un jeu d’équipement , c’est dans la spécialisation autant que la mise à niveau de vos armes et du changement d’activité … cela vous donne de nouvelles opportunités de jouer souvent ensemble. Et très important pour nous avec les spécialisations, nous avons une philosophie de conception globale dans la Division que vous développez votre opportunité de “comment jouer”, selon votre propre envie. Donc, vous ne vous enfermez pas dans une classe pour toujours, ce n’est pas un choix de classe que vous faites. Vous obtenez une piste spécialisée, quand vous êtes dans ce que vous jouez avec ces choses. Mais alors vous pouvez progresser vers d’autres aussi. “

Problématique et systématique des jeux du monde partagé est le manque de réflexion définitive pour les actions des joueurs. Dans World of Warcraft, le destin imminent reste imminent parce qu’il ne vient jamais vraiment. Votre croissance en tant que personnage l’équipement que vous gagnez et vos amitiés dans le monde réel sont en grande partie les seules réflexions majeures que vous pouvez voir sur vos actions dans le monde du jeu. Mais Ubisoft est confiant que c’est un domaine dans lequel ils pourront faire progresser le jeu et donner des retours au joueur, ce qu’ils ont l’intention de faire par le biais de la communauté NPC et de l’aide que vous leur offrez lors de cet événement catastrophique. En grande partie, Mathias et son équipe croient que c’est un moyen tangible de montrer l’effet de l’action et de la décision du joueur.

“Donc, la Division a toujours eu une connexion parfaite entre jouer seul et faire la transition entre le multijoueur et le multijoueur de différentes manières”, nous dit le directeur du jeu. “Tout comme la Division 1, la Division 2 va respecter tous les progrès que vous faites, peu importe comment vous jouez. Si vous jouez seul ou si vous jouez avec un ami, tous les progrès sont toujours là pour vous. Et maintenant dans la Division 2, vous pourrez voir le nombre d’impact de vos actions sur le côté civil du monde; les gens et ces communautés. Vous allez voir un impact très direct de vos actions à la fois dans le monde, dans le système du monde vivant et dans ces communautés. Ce qui à son tour va vous profiter.

“Toutes les actions que vous faites dans le jeu et dans le monde ouvert – vous verrez une relation directe entre cela et la vie civile dans la ville”, poursuit-il. “Où ils vivent, l’amélioration de leur vie, l’amélioration de leur équipement, et dans le monde vivant leur capacité à tenir le territoire et obtenir les ressources dont ils ont besoin. Et ensuite ils vous aident aussi. “

Le monde du jeu lui-même est à peu près de la même taille que le Midtown de New York, à partir du premier jeu, mais nous pouvons nous attendre à une augmentation d’au moins 20% du contenu et des subtilités. Et une grande partie de la région de Washington DC a été recréée à 1: 1 de l’espace réel. Il est encore difficile d’imaginer comment ils ont vraiment l’intention de présenter un paysage changeant, mais avec un contenu planifié qui tombe tous les trois mois après la sortie, ils pourraient être en mesure de sortir un monde de jeu en constante évolution plein d’espoir, malgré une persistance danger. Et, comme nous le savons tous dans ces types de mondes fictifs, ce sont les humains qui sont les vrais monstres – une séquence amusante à ma dernière question sur le jeu en coopération versus l’option solo, et comment ils vont gérer le PvP cette fois-ci.

“Absolument pas, c’est vraiment un principe fondamental pour nous qu’il n’y ait pas de bonne ou de mauvaise façon de jouer à The Division”, affirme Mathias lorsque nous demandons si le jeu est plus centré sur le fait de devoir jouer avec des amis. “Vous pouvez jouer à travers toute la campagne de l’histoire dans la fin du jeu et la fin du jeu , seul. Mais vous pouvez aussi faire le même contenu en groupe de deux, trois ou quatre joueurs. Ou huit co-op, deux groupes complets dans le raid si vous optez pour le défi que nous ajoutons. Il est donc très important pour nous que vous fassiez un choix. Personnellement, je suis un joueur de coopération, je pense que les synergies supplémentaires et le fait que vous jouez avec d’autres personnes en font une expérience plus riche. Mais beaucoup de gens au bureau sont, comme, ‘c’est cool, je l’aime dans certaines activités. Mais je veux avoir la majeure partie de l’expérience seule quand je suis en train d’explorer ». Donc, il n’y a pas de bien ou de mal.

“Et nous sommes très engagés à avoir une forte PVP par rapport à The Division 2”, conclut Mathias. “Tout comme dans le premier match: nous allons vous faire vivre une expérience de zone sombre remaniée, je peux le dire. Vraiment construire sur ce dont nous avons parlé auparavant: les apprentissages de courir en direct et cette atmosphère très unique, et l’essence de ce que la zone sombre est. Mais transféré dans le gameplay. “

No comments yet. You should be kind and add one!

Leave a Reply

Your email address will not be published.This is a required field!

<small>You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes:<br> <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Archives